Les unités pédagogiques à taille réelle d’Oleum-Total officiellement inaugurées

CETR ruban - Copie

La délégation de la CCI Côte d’Opale était particulièrement importante ce jeudi 12 juin 2014 chez Total-Etablissement des Flandres pour assister à l’inauguration officielle des unités pédagogiques à taille réelle de son site de formation, Oleum. Il faut dire que ces unités intègre un « Chantier Ecole à Taille Réelle » (CETR), un projet largement porté par les élus de la CCI de Dunkerque, puis repris par la CCI Côte d’Opale, après la fusion consulaire.
« Je voudrais souligner combien le groupe Total a réussi la sortie du raffinage de son site dunkerquois en faisant de ses anciennes unités un outil de formation à destination de ses propres salariés? mais aussi et surtout à destination des PME et des PMI de la Côte d’Opale. Celui-ci contribue largement à rehausser le niveau de formation des ouvriers et des techniciens de maintenance des entreprises du territoire, et donc, leur niveau de compétences. C’est toute l’économie locale qui y gagne », a insisté Jean-Marc Puissesseau, dans son allocution.
Juste avant, l’ensemble des invités s’était rendu sur site afin de voir de visu les unités pédagogiques sur lesquelles des milliers d’heure de formation ont déjà été dispensées depuis deux ans, dont plus de 1 500 en tuyauterie, mécanique, échafaudage, calorifugeage, feux réels pour le seul CETR… « Cela prouve bien son utilité. Son avenir est désormais tout tracé », a ajouté Jean-Marc Puissesseau.
Daniel Baillieul, cadre dirigeant chez Ponticelli, entreprise utilisatrice des unités pédagogiques du CETR a souligné combien les formations qui y étaient dispensées étaient efficaces et correspondaient en tous points aux besoins de son entreprise. « Les professionnels de la maintenance y adhère également en masse, notamment le SNCT (Syndicat national de la chaudronnerie et de la tuyauterie). « Ils apprécient de pouvoir dispenser leur formation sur un site classé SEVESO, qui oblige les stagiaires à réfléchir également à la sécurité », a-t-il précisé. « C’est très rare une configuration aussi proche des conditions du réel ».

 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR